spot_img
spot_img
spot_img
spot_img

Le PNUD recrute Expert en Sciences du climat

Plus d'offres

  1. Position Information

Titre du poste     : Expert en Sciences du climat

Grade                   :  SB4

Superviseur         : Coordonnateur national du Projet PNA

Lieu du poste      :  Conakry avec des possibilités de déplacement à l’intérieur du pays

Type de contrat  : Contrat de services

Durée                   : 6 mois avec possibilité de renouvellement

  1. Contexte organisationnel

La Guinée est l’un des pays les plus humides de la sous-région ouest africaine avec un réseau hydrographique très dense composé de 1 162 cours d’eau organisés en 23 bassins dont 14 sont partagés avec les pays voisins (Fleuve Niger, Sénégal, Gambie etc.). La sécheresse qui a touché le pays de 1961 à 1990 a fortement influencé le régime hydrologique des fleuves guinéens. Les courbes de variation hydraulique suivent le même schéma que les indices de précipitations, c’est-à-dire une tendance généralement décroissante.

Les activités socioéconomiques sont déjà très impactées par cette sécheresse, la baisse de la pluviométrie et celle des débits des cours d’eau. Les projections climatiques indiquent que, si rien n’est fait, les effets négatifs du changement climatique sur les activités socioéconomiques seront encore plus importants.

La Guinée a élaboré et validé son Plan d’Action National d’Adaptation (PANA) au changement climatique en 2007 ; dans le cadre de la mise en œuvre de ce plan, le gouvernement a initié et met en œuvre avec l’appui de ses partenaires techniques et financiers (PNUD, FEM, AFD, BM, FAO, etc.) d’importants projets portant sur l’adaptation aux effets négatifs du changement climatique.

Cependant des obstacles pour l’intégration de l’adaptation du changement climatique dans le processus de planification subsistent encore : (i) liens insuffisants entre la recherche et les politiques de développement, (ii) fragmentation des unités de coordination, (iii) absence de directives et faiblesse de ressources budgétaires, (iv) absence de données climatiques régulières, (vi) faible capacité d’intervention des mécanismes nationaux de financement existant et le secteur privé.

C’est pour lever ces obstacles et assurer l’intégration de l’Adaptation au Changement Climatique dans le processus de planification nationale et locale que la Guinée, avec l’appui du PNUD, a sollicité du Fonds Vert Climat une subvention dans le cadre de son Programme Readiness. Le Secrétariat du FVC a notifié son accord pour la première phase du projet sous le titre « Renforcement des capacités pour l’élaboration du plan national d’adaptation en Guinée e » pour un montant de 1 629 327 dollars américains pour une durée d’exécution de 2 ans.

Cette première phase vise à accroître la capacité d’adaptation de la Guinée à faire face aux impacts du changement climatique en établissant des liens entre la recherche et les politiques pour une prise de décision éclairée et saisir les opportunités qui découlent du financement local et du secteur privé.

C’est dans ce cadre que le PNUD envisage de recruter, un /une Expert(e) en Sciences du Climat pour appuyer le Coordonnateur du Projet PNA dans la mise en œuvre des activités.

III. Fonctions et Responsabilités

Sous la supervision du Coordonnateur du Projet PNA, l’Expert(e) en Science du Climat sera responsable de la mise en œuvre des activités suivantes :

  • Fournir une assurance qualité sur les activités en lien avec les sciences du climat pour tous les résultats du projet ;
  • Elaborer les TdR et superviser les évaluations de la vulnérabilité et des risques ;
  • Diriger les activités de renforcement de capacités sur la science du climat ;
  • Participer à l’élaboration des notes conceptuelles ;
  • Fournir des conseils d’experts à la Direction Nationale des Pollutions, Nuisances et Changement Climatique et au comité de pilotage du PNA, au besoin ;
  • Appuyer l’élaboration des rapports mandataires (rapports d’examen de mise en œuvre, rapports trimestriels, rapports annuel et biannuel du projet et d’autres rapports qui peuvent être requis par le PNUD et d’autres organismes) ;
  • Appuyer l’élaboration du PTA du Projet en mettant un accent particulier sur la cohérence des activités ;
  • Appuyer l’élaboration des plans de travail du projet, y compris la préparation des termes de référence des consultants et des sous-traitants, l’identification et la sélection des sous-traitants/consultants nationaux et internationaux ;
  • En collaboration avec les Départements Techniques en charge des conventions internationales relatives au changement climatique, proposer des projets de démonstration à soumettre pour financement ;
  • Appuyer le responsable de suivi-évaluation dans la collecte et la documentation des indicateurs de résultats du projet ;
  • Fournir une assurance qualité sur les rapports produits par les consultants et les sous-traitants ;
  • Assurer le partage et l’échange d’informations relatifs aux résultats liés aux sciences du climat ;
  • Appuyer l’Unité de coordination du Projet dans ses tâches quotidiennes et dans le développement de partenariat et la mobilisation des ressources ;
  • Effectuer toute autre tâche contribuant à la mise en œuvre efficace du Projet.
  1. Résultats

Il est attendu une contribution substantive à la réussite globale de la mise en œuvre du Projet PNA.

Les principaux résultats attendus de l’Expert (e) en Sciences du climat sont :

  • Des rapports de qualité (Rapports trimestriels, annuel du projet et biannuel pour le FVC et d’autres rapports qui peuvent être requis par le PNUD et le Bailleur) sont produits à temps et partagés avec les partenaires concernés ;
  • Une assurance qualité des questions relatives aux sciences du climat pour tous les résultats du projet et des évaluations de la vulnérabilité et des risques liés au climat est fournie ;

Un appui conseil sur les questions relatives aux Sciences du Climat est apporté dans la mise en œuvre du Projet PNA ainsi que le renforcement des capacités et le développement de partenariats est fourni.

V. Compétences

Valeurs fondamentales :

  • Respect de la diversité
  • Intégrité
  • Professionnalisme

Compétences de base:

  • Sensibilisation aux questions de genre
  • Responsabilité
  • Résolution créative de problèmes
  • Une communication efficace
  • Collaboration inclusive
  • Engagement des parties prenantes
  • Prêcher par l’exemple

Compétences fonctionnelles:

  • Capacité avérée à planifier, organiser et mettre en œuvre efficacement des activités y compris dans un contexte instable ;
  • Grande capacité à coordonner et à travailler en équipe, y compris dans des environnements complexes ;
  • Avoir des aptitudes à communiquer, à conduire des réunions et à animer des ateliers/séminaires.
  • Avoir une grande capacité de rédaction des rapports avec une approche de gestion axée sur les résultats (GAR) ;
  • Excellente connaissance des normes et méthodes de suivi / évaluation, en particulier la Gestion Axée sur les Résultats ;
  • Capacité à recueillir et à interpréter des données, à tirer des conclusions logiques et à présenter des résultats et des recommandations ;
  • Bonnes capacités d’analyse
  • Bonne connaissance du domaine technique ;
  • Capacité à identifier et à analyser les tendances, les opportunités et les menaces qui pèsent sur la collecte de fonds ;
  • Capacité de communication avec les différents partenaires, agences du SNU, ONG, le gouvernement et les PTF sur les politiques et stratégies de développement ;
  • Bonnes connaissances des Technologies de l’Information ;
  • Capacité de mettre en œuvre de nouveaux systèmes et de conduire des changements de comportement et d’attitude du personnel.

Gestion et leadership:

  • Focalisé sur les résultats
  • Répond de manière constructive aux appréciations
  • Aborde constamment le travail avec énergie et ponctualité, ainsi qu’avec une attitude positive et constructive
  • Démontre de solides compétences en communication orale et écrite
  • Démontre une ouverture au changement et la capacité de gérer des situations complexes.

VI. Qualifications requises

Education:

Minimum Bac+4 en sciences du climat, changement climatique, géographie, sciences naturelles, gestion environnementale ou tout autre diplôme jugé équivalent.

Experience:

  • Avoir au moins cinq (5) ans d’expérience en Science du Climat ;
  • Bonnes connaissances des politiques institutionnelles dans le domaine du changement climatique ;
  • Solides compétences analytiques et conceptuelles et capacité de réfléchir de manière créative ;
  • Excellentes compétences en recherche, rédaction et révision des rapports et documents ;
  • Excellentes compétences en gestion du temps ;
  • Connaissance approfondie du changement climatique et de son impact potentiel sur la Guinée et de ses problèmes environnementaux connexes ;
  • Bonne maitrise des accords multilatéraux sur l’environnement ;
  • Solide expérience en communication et organisation de rencontres ;
  • Bonne maitrise de l’approche de gestion axée sur les résultats ;
  • Bonne connaissance de l’administration guinéenne ;

Solide connaissance des modalités d’exécution opérationnelle des projets financés par les Fonds Verticaux.

Langues:

  • Parfaite connaissance du Français.
  • La connaissance de l’Anglais et des langues locales constituerait un atout.

Autres

Les candidatures féminines sont vivement encouragées.

Le PNUD a une tolérance zéro pour la corruption.

Les services de recrutement et des achats du PNUD sont gratuits et aucun paiement n’est exigé pour nos services.

En cas de violation de ces principes, veuillez nous contacter par le biais de l’adresse email suivante : jedenoncelacorruption.gn@undp.org

Pour postuler veuillez cliquer sur ce lien ci-après :

https://jobs.partneragencies.net/erecruitjobs.html?JobOpeningId=37571&HRS_JO_PST_SEQ=1&hrs_site_id=2

- Advertisement -spot_img
spot_img
Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page