Humanitaire : la Fondation Abdou Mbaye outille 50 jeunes filles en connaissances liées à l’entreprenariat

eci a tendance à devenir une tradition, depuis ans, la jeune Fondation Abdou Mbaye, notamment à travers le concept « Avec elles », organise des formations à l’intention des jeunes filles. L’objectif vise à outiller celles-ci en connaissances liées à l’entreprenariat.
Fidèle à cette trajectoire, elle a initié la formation de 50 jeunes filles les 19 et 20 mars 2020, à la Bluezone de Kaloum, à Conakry. Nombreux modules étaient inscrits au programme, dont
l’entreprenariat, le leadership féminin, la prise de parole en public et le digital qui traite de comment lancer son business en ligne.
Evaluant la portée de ces modules, M. Jean Baptiste Mano a indiqué que ceux-ci vont permettre aux participantes de sortir des lacunes.
« Puisque quand on parle de formation, on parle de compétences. Et quand on a les compétences qu’il faut, on peut aller sur la recherche de l’emploi et pas mal de choses. Donc, ce sont des modules qui aident à sortir d’un état de pauvreté pour un état où il y a beaucoup plus de profits. Et nous aidons ces jeunes filles à mieux avoir la connaissance, à mieux se lancer dans l’entreprenariat et à mieux utiliser le digital, pour accroître ce qui est chiffre d’affaires, ce qui est argent de poche », a-t-il déclaré.
Prenant part audit panel, Mballou Fatoumata Camara, étudiante en Economie L1 à l’UNC, a dit que celui-ci l’aidera beaucoup dans poursuite du chemin qu’elle entend se frayer.
« Je veux me lancer dans le management. Donc, quand on aborde des modules qui nous disent comment une dame peut lancer son business en ligne, cela est vraiment intéressant. Parce qu’en Guinée, il n’y a pas beaucoup d’influenceurs qui s’intéressent à cette tendance, alors que normalement on doit se baser sur celle-ci. Car, l’impact est vraiment réel, ça fait des économies et ça rapporte plus », a mesuré Mlle Camara.
Aider les jeunes filles à s’orienter et à entreprendre. Tel est le leitmotiv de la FAM. Son Président-fondateur, Abdou Mbaye a dit attendre de ces 50 jeunes filles la mise en pratique des enseignements reçus.