Recrutement d’un consultant pour la formation des techniciens de laboratoires en travaux pratiques en Electricité industrielle

MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE

ECOLE POLYTECHNIQUE DE L’UNIVERSITE KOFI ANNAN DE GUINEE «EPI/UKAG»

NO D11 FCCE-BOCEJ-2019

TERMES DE REFERENCE RELATIFS AU RECRUTEMENT D’UN CONSULTANT POUR LA FORMATION DES TECHNICIENS DE LABORATOIRES EN TRAVAUX PRATIQUES EN ELECTRICITE INDUSTRIELLE

Aout 2019

CONTEXTE

Dans le souci de satisfaire une partie des besoins énergétiques individuels des populations rurales et des villes, on assiste aujourd’hui, en Guinée à une véritable « invasion» de systèmes solaires photovoltaïques à travers un marché apparemment attractif. Il s’agit de lampadaires publics, de dispositifs d’éclairage des habitations, des bureaux, des entreprises, de l’alimentation des systèmes de pompage etc.

De l’avis des professionnels, il se trouve que les projets précédents : lampadaires de l’autoroute Fidel Castro et de la route du Prince en particulier, qui était prévus pour une garantie de vingt ans, n’ont pas pu fonctionner plus de cinq ans.

Cette situation est due au non-respect des procédures d’installation, d’entretien et du niveau de compétence des techniciens, formés majoritairement sur le tas.

Par ailleurs, nous assistons très malheureusement avec le développement de l’habitat, qu’ont connu les villes et sites industriels du pays, à la multiplication des court-circuit, très souvent suivis d’incendies qui font des dégâts matériels immenses et voire même morts d’hommes.

Cet état est causé dans une large mesure par la qualité de la formation pratique des techniciens et la qualité du matériel électrique utilisé pour les installations.

Or, des structures de formation dans ces filières au niveau national existent. Cependant, elles rencontrent toutes, trois difficultés majeures :

  1. le manque, la faiblesse ou la vétusté des équipements,
  2. la qualité des formateurs (le manque de stage de perfectionnement, d’adaptation aux équipements modernes et
  • la faiblesse du financement.

C’est dans ce cadre qu’une subvention d’un montant de l’équivalent de 400.000 USD a été accordée au consortium de lEcole Polytechnique de l’Université Kofi Annan de Guinée par le Projet BoCEJ à travers le FCCE, pour financer la mise en œuvre du sous-projet «Formation de techniciens en systèmes photovoltaïques et en installations électriques domestiques et industrielles », en vue d’apporter une contribution à la solution de ce grave handicap au développement énergétique des cités et à la protection des populations.

Ainsi l’Ecole Polytechnique des Ingénieurs de l’Université Kofi ANNAN de Guinée en collaboration avec ses partenaires : le Centre de Formation Professionnelle de Matoto (CFPM), Electromatic-Guinée et SHELEC-Côte d’Ivoire, se propose d’utiliser une partie de cette subvention afin de recruter un consultant pour la formation des techniciens de laboratoire en Electricité industrielle.

La formation portera sur une présentation sommaire de l’Electronique de Puissance, Automatisme, l’Informatique Industrielle et l’Electricité Industrielle

La formation aura lieu dans les laboratoires de l’Ecole Polytechnique des Ingénieurs de l’Université Kofi ANNAN de Guinée.

OBJECTIF GENERAL

L’objectif de cette activité est de renforcer les compétences techniques des formateurs dans les domaines pratiques de l’Informatique Industrielle et de l’Electricité Industrielle.

III. OBJECTIFS SPECIFIQUES

Les objectifs spécifiques sont :

  • Renforcer les compétences pratiques des formateurs (techniciens de laboratoire) dans le domaine de l’Electronique de Puissance et Automatisme ;
  • Renforcer les compétences pratiques des formateurs (techniciens de laboratoire) dans le domaine de l’Informatique Industrielle ;
  • Renforcer les compétences pratiques les formateurs (techniciens de laboratoire) dans le domaine de l’Electricité Industrielle.

RESULTATS ATTENDUS DU PERFECTIONNEMENT

Au terme de la formation, les résultats suivants sont attendus :

  • Les compétences pratiques des formateurs dans le domaine de l’Electronique de Puissance et Automatisme sont renforcées ;
  • Les compétences pratiques des formateurs dans le domaine de l’Informatique Industrielle sont renforcées ;
  • Les compétences techniques et pratiques des formateurs dans le domaine de l’Electricité Industrielle sont renforcées.

PLANIFICATION DU DEROULEMENT DU PERFECTIONNEMENT

Cette activité s’inscrit dans le cadre du renforcement des compétences pratiques et techniques des formateurs (techniciens de laboratoire) dans les domaines de l’Electronique de Puissance, Automatisme, l’Informatique Industrielle et l’Electricité Industrielle à l’Université Kofi ANNAN de Guinée.

Le programme de formation abordera les notions essentielles suivantes:

Electronique de Puissance et Automatisme:

  • Electronique Analogique
  • Electronique Numérique
  • Electronique de Puissance
  • Micro-Electronique

Informatique Industrielle :

  • Réseaux et Transmission des Données
  • Commande et Supervision Intelligente
  • Réseaux Locaux et Supervision Industrielle
  • Robotique Industrielle
  • Systèmes Embarqués.

Electricité Industrielle :

  • Circuit à Contacteur de Commutation et de Protection Machine en Circuit Triphasé
  • Machines à Courant Continu (en série, shunt) fonctionnement en moteur
  • Machines à Courant Continu (en série, shunt) fonctionnement en génératrice
  • Machines à Courant Alternatif (Monophasé)
  • Machines Asynchrones Triphasées
  • Machines Synchrones

NB : les consultants peuvent amender la liste proposée.

CALENDRIER ET DUREE DU PERFECTIONNEMENT

Le début de la formation sera défini de commun accord entre le Sous-projet et le consultant recruté. La durée de la formation est de 20 jours pour 60 heures de Travaux Pratiques.

VII. LIVRABLES

Les livrables de cette activité sont :

  • Les descriptifs des travaux Pratiques, versions électronique et papier ;
  • Les fiches d’évaluations du niveau de compréhension et d’application des connaissances acquises ;
  • Les attestations de formation aux participants ;
  • Le rapport final détaillé de la formation.

VIII- QUALIFICATIONS ET COMPETENCES

Le consultant doit :

  • Etre titulaire d’un Diplôme de Doctorat ou disposer d’un diplôme d’Ingénieur dans le domaine de l’Electricité/Electronique (20 points) ;
  • Disposer d’une expérience d’au moins trois (3) années en enseignement ou en pratique professionnelle en électricité, électricité industriel ou électronique de puissance (40 points) ;
  • Avoir une maîtrise de l’outil informatique notamment les logiciels spécifiques (30 points) ;
  • Appartenir à une structure publique ou privée du domaine (10 points).

Un Consultant sera sélectionné selon la méthode basée sur la qualification du consultant/SQC telle que décrite dans les Directives de Consultants.

NB : le consultant peut solliciter la liste des équipements disponibles.

DOSSIER DE CANDIDATURE

Le dossier de candidature doit comprendre :

  • Une lettre de candidature signée du candidat ;
  • Le curriculum vitae détaillé actualisé du candidat avec copie des diplômes et/ou attestations ;
  • Les attestations ou justificatifs des missions similaires (les justificatifs de charges pédagogiques dans ces domaines sont valables).

Les Consultants intéressés peuvent obtenir des informations supplémentaires aux adresses ci-dessous et aux heures suivantes :

Pr. Mamby KEITA, Coordinateur du sous-projet EPI/UKAG

Tel : 622 68 19 32 / 657 68 19 32

Email : mamby1952@gmail.com

Mlle Fanta Dior KABA, Responsable de Passation de Marchés du sous-projet EPI/UKAG

Tel : 621 56 48 03

Email : fantad.kaba@gmail.com /logistique.achats@univ-kag.education / sidikiversion6@gmail.com

La date limite de dépôt des offres est : 9 Septembre 2019 à 12h

Les offres seront déposées au Service Logistique & Achats de l’Université Kofi Annan de Guinée situé au 2ème étage de 09h à 15h du lundi au vendredi.

BP: 1367 Kipé Conakry

Le Coordinateur du sous-projet

Pr Mamby KEITA