spot_img
spot_img
spot_img
spot_img

Appel à Manifestation d’intérêt pour le recrutement d’un Cabinet pour l’élaboration et la mise en œuvre du plan de formation des SPD et des STD

Plus d'offres

Le Gouvernement de la République de Guinée a obtenu un Crédit de l’IDA N°5825 GN et une Subvention de l’Agence Française du Développement AFD CGN 118401 T- PACV3 pour financer le coût de la troisième phase du Programme d’Appui aux Communautés Villageoises (PACV3) et a l’intention d’utiliser une partie de ces fonds pour effectuer des paiements autorises au titre du recrutement d’un Cabinet pour l’élaboration et mise en œuvre du Plan de formation des SPD/STD.

I- CONTEXTE ET JUSTIFICATION:

La troisième phase du PACV dite de consolidation est conçue pour institutionnaliser et pérenniser le processus de développement local décentralisé et participatif pratiqué par le programme depuis 1999. Pour mettre en œuvre ce processus, le PACV a mis en activité toutes les compétences locales pour amener chacune à jouer le rôle qui lui est dévolu. Cette disposition était la meilleure façon pour garantir les acquis du programme de façon durable.

Pour réussir son désengagement progressif et garantir la durabilité et la pérennisation de ses acquis, le PACV3 compte intensifier l’implication des cadres des SPD élargis aux autres cadres des services techniques préfectoraux. Les SPD/STD demeurent des maillons importants dans le dispositif de mise en œuvre et de suivi-évaluation des activités du PACV3.

Dans ce cadre, toutes les phases du PACV ont apporté des appuis institutionnels aux différents SPD/STD qui ont aidé les cadres de ces services d’exercer leurs fonctions régaliennes en matière d’appui-accompagnement aux Collectivités Locales et ont permis d’imprimer un dynamisme et une meilleure qualité de service.

L’élaboration et la mise en œuvre du plan de formation des cadres des SPD/STD, se repose sur les actions de renforcement des capacités opérationnelles des cadres sur des besoins réels qu’ils ressentent actuellement dans l’accomplissement de leurs missions.

Cet important travail comprend deux volets, à savoir :

(i) le volet élaboration de plan de formation, qui sera réalisé par un consultant recruté à cet effet, portera essentiellement sur l’identification des besoins des cadres des SPD/STD ainsi que sur les coûts estimés et les modalités de déploiement qui aboutira à un plan réaliste de formation et de modules conséquents de formations ;

(ii) le volet mise en œuvre du plan de formation qui sera centré sur la réalisation des sessions de formations sur la base des modules élaborés par le consultant, sera quant à lui, exécuté par Le Centre national de formation et de perfectionnement des cadres et des élus (CNFPCE).

II- OBJECTIFS :

La mission du consultant vise globalement à partir d’un processus participatif à travers l’établissement d’un dialogue les cadres des SPD/STD et partenaires, à définir des besoins de formation ainsi que sur les coûts estimés et les modalités de déploiement qui seront traduits en plan de formation réaliste et réalisable soutenu par un support pédagogique adapté.

Objectifs spécifiques :

(i) d’identifier des besoins réels de formations auprès des SPD/STD (99 SPD et 264 STD) à travers une analyse approfondie des attributions dévolues à ces services qui permettra de mettre en exergue, les forces et surtout les faiblesses qui seront corrigées par des formations conséquentes ;

(ii) de restituer auprès des SPD/STD, les thèmes de formations identifiés, pour s’assurer de leur conformité avec les besoins ressentis ;

(iii) de concevoir un plan de formation sur la base des thèmes identifiés qui indiquera entre autres : une fiche de profil des cadres à former, des thèmes assortis de modules, un plan de mise en cohérence des différents thèmes, etc… ;

(iv) de produire une fiche pédagogique sur chaque thème, qui précise entre autres : les séquences de chaque module, la durée de chaque séquence, les pratiques pédagogiques/andragogiques permettant une meilleure compréhension du contenu des thèmes par les participants, les différents supports pédagogiques devant faciliter les apprentissages, etc… ;

(v) d’identifier les couts des formations et en coordination avec les autres études les sources de paiements;

(vi) d’estimer le nombre de personnes à former chaque année (première cohorte, 2nd cohorte, etc et le suivi). Cette estimation doit être comparée à la capacité des institutions de formation afin de permettre d’identifier des écarts possibles en termes de capacité d’accueil ou moyens

(vii) de clarifier les mécanismes de contrôle de qualité des formations : inclure dans l’étude des propositions pour permettre une évaluation des formations par les participants mais aussi les mécanismes de contrôle qualité par l’état du contenu des formations et de leur suivi

(viii) Faire valider le plan de formation et ses supports pédagogiques ;

III- ETENDUE DE L’ÉTUDE

L’étude couvre les services préfectoraux de développement (SPD) et de certains services techniques de développement (STD). Au niveau SPD, l’étude examinera les postes de Directeurs de Microréalisations (DMR), Chargés de l’organisation des collectivités (COC) et de Directeurs Préfectoraux de Plan (DPP). Concernant les STD, les analyses porteront sur des services techniques sectoriels qui sont directement impliqués dans la mise en œuvre du PACV. Il s’agit notamment des services et postes ci-après : Directeurs Préfectoraux de : (i) environnement, (ii) éducation, (iii) habitat, commerce et industrie, (iv) affaires féminines, (v) jeunesses, (vi) agriculture, (vii) économie et finance, (viii) culture et tourisme, (ix) pistes rurales.

IV- RÉSULTATS ATTENDUS :

(i) une liste de thèmes de formations répondant aux besoins identifiés auprès des 99 cadres SPD (DMR, COC, Plan, soit 03 par Préfecture) et de 264 cadres STD (éducation, environnement, commerce, habitat, jeunesse, conditions féminines, finances/impôts, santé, soit 03 par Préfecture) est disponible ;

(ii) un plan de formation indiquant entre autres : une fiche de profil des cadres à former, des thèmes assortis de modules, un plan de mise en cohérence des différents thèmes, une estimation budgétaire par an (nouvelle formation, mise à niveau, formation récurrente, etc.), les mécanismes de contrôle de qualité des formations, etc… est validé et disponible ;

(iii) une fiche pédagogique sur chaque thème est disponible

V- DURÉE DE LA PRESTATION :

Le volume de cette prestation ne pourra excéder soixante (60) Hommes/jours

VI- PROFIL RECHERCHE :

Un cabinet d’experts ayant une expérience confirmée dans les domaines suivants:

• Ingénierie de la formation : Définition plan/programme de formation ; Analyse, diagnostic et audit des situations, identification des priorités et conception des plans d’action ;
• Compétences métiers: Élaboration des procédures de gestion et des systèmes de suivi évaluation, finances locales, communication et accompagnement.

Il reviendra au cabinet de proposer le nombre et la qualité des experts qu’il compte mobiliser pour la prestation en fonction du volume total de travail. A cet effet, les consultants à mobiliser doivent avoir au moins 10 ans d’expériences et bénéficier d’une formation multidisciplinaire notamment dans les domaines du développement local et de la formation.

VII- MÉTHODE DE SÉLECTION

Le cabinet sera sélectionné selon la méthode de Sélection fondée sur les Qualifications des Consultants en accord avec les procédures définies dans les Directives : Sélection et Emploi de Consultants par les Emprunteurs de la Banque Mondiale mis à jour en janvier 2011.

VIII- INFORMATION ET DEPOT DES OFFRES

Les cabinets intéressés peuvent obtenir des informations supplémentaires au sujet des documents de référence à l’adresse mentionnée ci-dessous du lundi au jeudi : de 9 heures à 16 heures 30 et du vendredi : de 9 heures à 13 heures GMT.

Les manifestations d’intérêts devront être déposées à l’adresse mentionnée ci-dessous au plus tard le Mardi 26 décembre 2017 à 12h30mn.

Au Siège du Programme d’Appui aux Communautés Villageoises (PACV3)
Sis au Quartier Ratoma à l’entrée de Mariador Palace, Conakry République de Guinée Tél. : 622 21 06 31 / 628 67 79 88 Email :pacv3cnc@gmail.com copie à kantousam@yahoo.fr ; nabelamoussa82@gmail.com
Avec uniquement la mention « Manifestation d’intérêt pour le recrutement d’un Cabinet pour l’élaboration et la mise en œuvre du plan de formation des SPD et des STD ».

Conakry, le 01 Décembre 2017

Le Coordinateur National

Mr. Alhassane Aminata TOURE

spot_img
Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page